Qui dit raifort en Alsace, dit forcément Raifalsa. Cette entreprise familiale de taille humaine avec son effectif de 15 personnes a su remarquablement conserver le savoir faire traditionnel pour proposer des condiments élaborés dans le strict respect du goût du terroir. Située à Mietesheim, non loin d’Haguenau, l’entreprise est dirigée aujourd’hui par les Frères Trautmann. Fier de poursuivre l’activité de son père, le directeur de l’entreprise Alain Trautmann affirme, « Raifalsa, seule entreprise artisanale française à produire du raifort, est installée à Mietesheim, capitale du raifort, depuis sa création en 1956. C’est en 1997 que mon père a racheté l’entreprise. Et depuis 2007, je suis à sa direction. Nous avons souhaité préserver les valeurs de l’entreprise familiale et espérons que nos enfants en feront autant. Quant à la réunion Raifalsa-Alélor, elle s’est réalisée en 2006. » Spécialisée dans la moutarde douce d’Alsace et l’élaboration de nouvelles recettes, comme la moutarde à la mirabelle, Alélor connaît un réel succès avec une croissance annuelle de 10%.

Production artisanale et locale

Après l’achat de l’entreprise Alélor-Les Frères Stumpf, la plus ancienne moutarderie d’Alsace, créée en 1873, Raifalsa Alélor a élargi sa gamme de produits en proposant notamment de la moutarde douce et également des produits d’épicerie comme des betteraves rouges ou encore des cornichons. Aujourd’hui, la société produit plus de 1000 tonnes de moutarde, 150 tonnes de raifort et environ 300 tonnes de produits d’épicerie par an. « Nous sommes forts d’une production 100% locale » explique Alain Trautmann, en mettant en exergue les quelques 15 agriculteurs qui cultivent le raifort à proximité de Mietesheim. La racine de cette plante herbacée est traitée de A à Z dans l’entreprise qui en fait un raifort râpé nature, en rémoulade, à la mayonnaise ou à la betterave rouge, accompagnement idéal pour de nombreux plats, à l’instar du bœuf, de la choucroute ou du poisson. Le produit fini est envoyé en destination d’industries agroalimentaires ou encore des distributeurs en moyennes et grandes surfaces. En ce qui concerne la moutarde, la donne n’est pas la même, puisque 90% des graines de moutarde utilisées dans la fabrication du condiment sont importées du Canada, qui détient le monopole du marché mondial; un monopole qui pourrait être prochainement renversé par Raifalsa, et plus précisément via le projet de réintroduction de la culture de la graine de moutarde en Alsace, initié par Alain Trautmann en étroite collaboration avec 6 agriculteurs locaux. « C’est pour sécuriser notre matière première que j’ai tenu à ce que nous cultivions nos propres graines de moutarde, projet lancé après réflexion suite à la multiplication des prix par 3 en 2007 » affirme le dirigeant.

Objectif : dépasser les frontières

Si aujourd’hui le raifort est consommé quasi exclusivement en Alsace et en Lorraine, demain il ne le sera certainement plus. Le directeur Monsieur Trautmann est confiant quant à la notoriété nationale de leur nouveau produit, le Wasabi au raifort, pensé spécialement pour accompagner les plats japonais, et notamment les sushis. « Nous projetons d’utiliser le Wasabi comme un tremplin pour nous faire connaître dans tout l’hexagone, un pari qui devrait être gagné, le produit connaissant un réel engouement » explique Monsieur Trautmann.

A consommer sans modération pour ses vertus médicinales

Riche en vitamine C, le raifort est reconnu pour ses qualités médicinales et curatives. Alain Trautmann le conseille d’ailleurs fortement pour ses effets bienfaisants sur la santé. « Le raifort provoque une sensation de bien-être et est source d’énergie, ce qui est d’ailleurs prouvé scientifiquement. Ses effets sur les voies respiratoires et le système digestif sont connus de tous. Il est donc à consommer sans modération, à dose homéopathique » conclut le dirigeant.

Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé.

Moutardes, Raiforts et Condiments pour rendre ce Noël magique 🎁🎄La livraison offerte dès 35€ d'achat jusqu'au 31 décembre Rejeter