ALÉLOR RELANCE LA CULTURE DE CORNICHONS EN ALSACE

Le Cornichon

Le cornichon provient de la famille des cucurbitacées, comme le concombre. La différence est, que le cornichon fait partie d’une variété qui se cueille plus tôt que les autres cucurbitacées.

Un condiment très ancien

Ce légume vert a fait son apparition au 16ème siècle en France où on le consommé en tant que condiment, il était plongé dans un mélange de sel et de vinaigre pour être conservé, avant d’être ensuite dégusté.

Au fil des années, le cornichon a connu plusieurs maladies, faisant disparaître une bonne partie des variétés existantes en France. Aujourd’hui les plus connues sont le « vert de Massy », le « fin de Meaux » ou encore la « variété verte de Paris ». 

Face à la concurrence accrue des pays étrangers, la culture de ces légumes verts c’est peu à peu estompé laissant apparaître sur le marché des cornichons Indiens ou d’Europe de l’Est.

Après 25 ans d’attente, la relance de la culture des cornichons en Alsace

Face à cette volonté imminente des consommateurs de manger local, Alélor s’est associée avec un maraîcher de Dorlisheim, Pierre Maurer, pour réintroduire la culture du cornichon en Alsace.

Le soutien à une agriculture locale

La récolte a lieu de juin à septembre. Celle-ci s’effectue à la main et les ouvriers sont couchés à plat sur le ventre sur un socle surélevé, afin de ne pas piétiner les feuilles et de garder un rythme de cueillette régulier.

Alélor est un acteur de la conservation de l’emploi en zone rurale. Cette collaboration permet d’obtenir des cornichons de haute qualité, frais et croquants. Ces légumes verts sont préparés selon une recette aigre-douce (mélange de vinaigre et de sucre) agrémentée d’une touche d’aneth.

Quelques chiffres

La culture de cornichons en Alsace représente ainsi, 1 agriculteur partenaire pour réintroduire la filière, 7 hectares cultivés en agriculture biologique, 100 000 plants de cornichons bio, 3 400 heures de travail par hectare et 72 heures maximum entre la cueillette et la mise en bocal.

Le goût du consommer bio et local

Pour mener à bien ce nouveau projet Alélor développe la même stratégie, que celle utilisée en 2008 pour relancer la filière de moutarde en Alsace. L’entreprise s’entoure ainsi d’agriculteurs locaux, afin de conserver le savoir-faire régional.

Disponible à la vente dès le 4 octobre 2021

Les cornichons d’Alsace Bio à l’aigres doux seront disponible à la vente à partir du 4 octobre.

Note : Les cornichons d’Alsace à l’Aigres-Doux Bio sont en édition limitée

Alélor soutient la filière du cornichon français

Depuis 2006, la filière française du cornichon s’est relancée, permettant la création d’emplois et la réduction de l’impact environnemental en cultivant local.

Alélor soutient le retour et la pérennité de la filière en France et propose à ses consommateurs, dès début octobre, des cornichons français. Ces petits légumes verts sont fermes, croquants et idéales pour accompagner les salades, burgers, sandwichs et plateaux de charcuterie.

Ils sont préparés frais d’après une recette aigre-douce, agrémentée d’une touche d’aneth et d’oignons blancs.